CoRP

Blog du Collectif pour le Respect de la Personne,              un collectif pour l'abolition de la maternité de substitution (GPA)

L’être et la marchandise prostitution maternité de substitution

de Kajsa Ekis Ekman

« Jamais comme en ce début de XXIeme siècle le corps des femmes n a été soumis à une telle exploitation. Le commerce du sexe est l un des secteurs les plus lucratifs de l économie mondiale. La maternité de substitution des femmes portant des enfants pour autrui en échange d un paiement , est désormais une activité économique considérable. En Inde seulement, elle rapporte plus de 400 millions de dollars par année. Aujourd hui, plusieurs justifient que le corps des femmes soit transformé en une marchandise sexuelle ou maternelle. D un côté, on exige la décriminalisation ou la règlementation de la prostitution au nom du « travail du sexe ». De l autre, plusieurs États légalisent la maternité de substitution. Pourtant, on nous assure qu il n est question ici que de la promotion des droits des femmes. Elle ne serait en aucune façon une victime, mais bien une personne active sachant quels sont ses véritables intérêts. En fait, la prostitution et la maternité de substitution ne seraient que des activités « compensatoires pour du travail féminin non rémunéré ».


Référence ouvrage:
http://sisyphe.org/spip.php?article4379

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 605 autres abonnés

Collectif pour le Respect de la Personne

%d blogueurs aiment cette page :