Citée dans Famille Chrétienne par la présidente de la Manif pour Tous, Sylviane Agacinski se « désolidarise de tout discours qui, d’une façon ou d’une autre, contribuerait à encourager un vote favorable à la candidate d’extrême-droite ».

Tout en indiquant qu’elle votera pour Emmanuel Macron, compte tenu de « la situation politique de notre pays », Sylviane Agacinski ajoute qu’elle continuera « inlassablement à défendre la cause du droit des femmes et des enfants ». La personne de l’enfant ne peut « faire l’objet d’une transaction marchande, comme c’est le cas dans tous les pays qui autorisent la GPA, qu’ils soient « démocratiques » ou non », conclut-elle.