Quatre associations féministes (1), soutenues par Madame la sénatrice Laurence
Cohen, organisent samedi 22 septembre 2018, à partir de 14h, au Palais du
Luxembourg, le colloque « Pour le respect des femmes et des enfants, abolir la
maternité de substitution » (GPA).
Ce colloque apporte des arguments humanistes, laïques, pour mieux saisir les
enjeux de cette pratique sociale qui concerne l’ensemble de la société, en portant
atteinte à notre humanité commune. Les interventions donneront à voir les
conséquences de la maternité de substitution sur les enfants et sur les femmes, à
travers une pluralité d’approches : juridique (Muriel Fabre-Magnan), sociologique
(Martine Segalen), psychologique (Myriam Szejer), éthique (Frédérique Kutten),
médicale (René Frydman), féministes (Claire Quidet, Diane Guilbault), d’analyse de
contrats de « GPA » américains (Jennifer Lahl).
A la fin du colloque, les associations organisatrices annonceront le lancement d’une
coalition internationale pour l’abolition de la maternité de substitution (CIAMS),
structure féministe ayant pour objectif de porter l’argumentaire abolitionniste
auprès des instances nationales et internationales en mesure de faire abolir cette
pratique. Cette coalition est déjà constituée de vingt et une organisations issues de
huit pays (France, Espagne, Canada, Italie, Autriche, Roumanie, Suède, Australie).
1)CoRP – Collectif pour le Respect de la Personne
   CQFD Lesbiennes féministes
   CADAC – Coordination des Associations pour le Droit à l’avortement et à la         Contraception
   L’Assemblée des Femmes
Un point presse se tiendra ce jour à 11h à Choco Factory,
13, rue de Médicis, Paris 6e
Contact presse : Sandrine Goldschmidt 06 62 53 63 51
#CP #GPA @afpfr @Le_CoRP @NClesbienne @Assembleefemmes