CoRP

Blog du Collectif pour le Respect de la Personne,              un collectif pour l'abolition de la maternité de substitution (GPA)

Un Collectif pour éveiller les consciences sur des questions fondamentales de notre société.

Le Collectif CoRP (Collectif pour le Respect de la Personne), est indépendant de tout parti politique et école de pensée.

Il rassemble des femmes et des hommes qui souhaitent mettre leurs compétences et leur expérience au service de la promotion des droits et du respect de la personne humaine dans son intégrité, physique et psychique, dans notre pays, en Europe et dans le monde.

Nous refusons la pratique dite des « mères porteuses » c’est à dire la mise à disposition des organes et de la vie d’une femme pendant 9 mois, pour servir de réceptacle à l’enfant en étant destituée de son statut de mère. L’enfant est transféré par contrat à celle, celui ou ceux qui ont commandé l’enfant et la mère véritable est dégradée: elle n’est plus que prestataire de service, que « mère de substitution » (surrogate mother). Indissociables de la personne et de sa chair, la grossesse et l’accouchement sont des événements biologiques et biographiques personnels fondamentaux. Les enfants nés dans ces conditions ont une origine morcelée, parce qu’ils sont arrachés dès la naissance à celle qui les ayant portés, nourris, a noué avec eux leur première relation humaine.

C’est pourquoi nous affirmons le principe qui fonde la maternité sur l’accouchement.La maternité (grossesse et accouchement) n’est ni un service ni un travail disponible pour qui verse en échange de l’argent, rémunération ou indemnisation.

Par ailleurs, nous estimons que les lois constituent le socle sur lequel s’institue l’humanité. Elles seules peuvent garantir le respect de la justice, de la paix, de la liberté, de l’égalité et de la dignité des êtres humains. Or ces valeurs fondamentales sont remises en cause aujourd’hui, à la fois par le néo-libéralisme sans frontière et par le développement de biotechnologies qui risquent de réduire le corps de la personne au statut de ressource, de matériau biologique, ou de produit. Les femmes sont particulièrement exposées, compte tenu de leur rôle dans la procréation. En effet, la pression est forte pour que leur corps devienne disponible et utilisable pour répondre à la « demande d’enfants » de personnes ou de couples stériles. Une idéologie hyper-libérale et individualiste les pousse à accepter de « prêter » leur utérus pour produire des enfants. On met hypocritement en avant le consentement des femmes à leur propre instrumentalisation,alors qu’il s’agit la plupart du temps de l’exploitation des femmes pauvres, ou alors de l’emprise d’une idéologie moderne du don qui pousse une femme à « donner »  à un(e) autre ou à un couple ce qui ne peut pas l’être: le lien vital qui la relie à l’enfant qu’elle porte, lien qui appartient aussi à l’enfant.

Nous souhaitons rappeler la différence fondamentale entre les personnes et les choses, qui irrigue l’ensemble du droit français. L’enfantement et l’enfant lui-même ne peuvent entrer dans un   système de production et d’échange sans porter atteinte au droit des personnes.

En outre, nous voulons dénoncer l’instauration de nouvelles règles de langage, par lesquelles tout commence et qui visent à  masquer la réalité de  pratiques  sociales violentes et incompatibles avec  les acquis de notre droit. Nous nous attacherons à déceler les procédés rhétoriques  utilisés à des fins de propagande idéologique. Par exemple ; la formule « Gestation pour autrui » occulte  l’épreuve de l’accouchement, avec ses risques. Le mot « gestation »  laisse croire qu’une grossesse est une simple opération organique fonctionnelle, tandis que «  pour autrui » suggère une action altruiste et masque le caractère commercial du contrat. C’est déguiser une pratique sociale violente sous des discours sentimentaux et lénifiants.

Enfin, nous contestons l’effacement de la distinction entre la maternité et la paternité.

Nous voulons éveiller les consciences sur ces questions fondamentales qui concernent notre avenir à toutes et à tous.

2 commentaires sur “Un Collectif pour éveiller les consciences sur des questions fondamentales de notre société.

  1. ROBERT
    1 juillet 2014

    en ce qui concerne comme on dit la gestation pour autrui, je ne peux m’empêcher de faire un lien avec les jugements iniques dans le cadre des divorces quand il s’agit de la garde des enfants manipulés par des belles familles paternelles qui par tous les moyens coupent le lien mère enfant; les mères là ne sont elles pas des mères porteuses?dans l’intérêt d’autrui qui souvent ne se soucie même pas du bien être de l’enfant ou encore des pères qui obtiennent la garde de l’enfant pour aussitôt le confier à une autre femme?

    • Allaneau Rajaud Virginie
      22 octobre 2014

      Je découvre votre blog via le groupe linkedin « Gestion des Risques Interculturels », et j’ai envie de dire « ouf » et « bravo ». Je retrouve quelques réflexions personnelles et arguments qui sont parfois difficiles à faire entendre au milieu de tous les amalgames créés autour de la loi sur le mariage homosexuel. Le dévoiement du langage que vous signalez est particulièrement pernicieux et biaise la communication, dans les média mais aussi dans la vie courante. Il me semble pourtant urgent et vital de faire entendre qu’il ne peut y avoir de « droit à l’enfant », il faut sortir de cette confusion … par quels canaux de communication, à part ce blog?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 605 autres abonnés

Collectif pour le Respect de la Personne

%d blogueurs aiment cette page :